À propos

À l’occasion de la Journée mondiale des pêcheurs artisans et des travailleurs.euses de la mer ce 21 novembre, un nouveau podcast francophone est lancé. Baptisé « iemanja » en l’honneur de la déesse afro-brésilienne des océans, ce podcast adopte un point de vue résolument féministe et écologique. L’objectif est de célébrer les femmes qui travaillent et s’engagent pour l’Océan.

iemanja donnera une voix aux femmes souvent invisibilisées dans le milieu maritime qui sont pourtant nombreuses à travailler en lien avec l’Océan et dans le secteur de la mer.

Chaque épisode invite à se questionner sur les rapports d’égalité femmes-hommes et sur les défis de l’environnement marin. Avec un but : aider à mettre fin aux stéréotypes de genre en valorisant l’engagement des femmes de la mer et inviter les auditeurices à agir pour préserver l’Océan. 

iemanja mettra à l’honneur des témoignages de femmes engagées sur le terrain à raconter leur histoire, qu’elles soient pêcheuses, aquacultrices, ingénieures, capitaines, navigatrices ou encore des expertes sur les questions liées à l’océan à l’instar de sociologues, océanographes, juristes, économistes, biologistes, etc. 

« Je m’intéresse à l’Océan, à l’écologie et au féminisme depuis plusieurs années. J’ai entendu plusieurs témoignages au fil des années qui m’ont donné l’idée de faire le pont entre femmes et Océan. J’ai compris que le podcast était un format qui plaisait de plus en plus et que sensibiliser le grand public à ces thématiques était essentiel pour changer les choses. L’idée de iemanja podcast est alors née. Lorsque les Nations Unies ont proclamé que le thème de la Journée Mondiale de l’Océan le 8 juin 2019 serait ‘Genre et Océan’, je savais que j’étais sur la bonne voie et que le sujet commençait à émerger. »

Camille Cherques, créatrice du podcast iemanja

« iemanja », pourquoi ce nom ?

Le podcast s’intitule comme la divinité afro-brésilienne iemanja, déesse de la mer et protectrice des mères et des pêcheurs : un rappel évident à la thématique abordée mais aussi un hommage aux origines de Camille, franco-brésilienne. iemanja entend médiatiser l’océan comme objet autant sociologique et culturel que scientifique.

« Sans de nouvelles mythologies, de nouvelles histoires et de nouvelles croyances, comment faire face aux bouleversements sociaux et environnementaux que l’Océan et les femmes connaissent aujourd’hui ? Produire de nouveaux récits est essentiel pour transformer notre vision du monde et mieux le préserver. Nous ne pourrons agir qu’en s’inspirant et en partageant des histoires de femmes inédites, drôles, surprenantes, émouvantes. L’univers sonore d’un podcast est d’autant plus propice à rendre audible l’Océan qui nous lance son cri d’alarme. »

Camille

L’équipe

Camille Cherques, créatrice et réalistrice du podcast iemanja, est chargée de projets dans le secteur de la transition écologique depuis cinq ans. Spécialisée sur l’océan depuis quatre ans, elle travaille comme chargée de communication pour une ONG internationale sur la pêche durable. Basée en région parisienne, elle ne reste jamais trop longtemps loin de la mer. Ayant appris à marcher sur un bateau, l’océan coule dans ses veines depuis toujours. Désormais, elle apprécie s’y rendre notamment pour apprendre à naviguer à la voile. 

iemanja podcast n’aurait pas pu voir le jour sans l’aide précieuse de toute une équipe :

Rémi : responsable low-tech site web

Lucas : responsable atmosphère sonore

Alice et Fabien : graphisme

Lucie : référente polices

Gwenaëlle et Charlotte : stratégie communication et presse

Un grand merci à elles et à eux !

˜

Ce site internet s’inscrit dans une démarche de communication écoresponsable et est un site basse consommation low-tech dont la note à ECOINDEX est de 80.7/100 (performance environnementale A).